Que l’on se destine à un statut d’indépendant ou de salarié dans une agence, plusieurs formations de traducteurs peuvent mener à la traduction. Les études durent généralement 5 ans après le baccalauréat, et se composent d’une formation, de préférence de Langue littérature et civilisation étrangère ou Langues étrangères appliquées, suivie d’un Master.

Le Master professionnel Traduction éditoriale, économique et technique de l’ESIT

L’Ecole Supérieure d’Interprètes et de Traducteurs est un établissement d’enseignement supérieur qui est rattaché à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Elle propose un Master professionnel Traduction éditoriale, économique et technique accessible aux étudiants titulaires d’une licence ou l’équivalent et admis à l’examen d’entrée. Ce cursus en deux ans inclut un stage de 6 semaines en France ou à l’étranger, avec la rédaction  et la soutenance d’un rapport de stage. En plus des frais d’examen de 120 €, il faut compter environ 700 € par an pour l’inscription universitaire.

Avec l’Isit, l’Esit fait partie des écoles les plus renommées.

Les formations de l’Isit

Une autre école très réputée concernant les formations de traducteurs est L’ISIT, Institut supérieur d’interprétation et traduction qui n’utilise plus aujourd’hui que  son acronyme. Cet établissement privé propose plusieurs cursus multilingues et notamment pour les futurs traducteurs :

  • une formation de premier cycle en trois ans Traduction & Communication interculturelle incluant un stage d’approche du projet professionnel en fin de troisième année et au minimum un semestre à l’international en université ou en stage. Elle est accessible aux bacheliers ou titulaires d’un diplôme équivalent ou sur dossier pour les élèves d’établissements en convention avec l’ISIT. Il est également possible d’entrer en 2e année avec un niveau L1 validé ou en 3e année avec un niveau L2 validé.
  • Une formation de spécialisation à partir de la 4e année intitulée Communication interculturelle et Traduction. Ce cursus est accessible aux titulaires d’un niveau L3 validé qui réussissent les épreuves d’admission écrite et orale.
  • une année de professionnelle interculturelle en 5e année via un Programme de Mobilités européennes en Traduction spécialisée (le METS)

Les frais de scolarité sont d’environ 8 500 € par année. À noter que certaines formations peuvent être suivies en alternance.

Les formations de 1er et 2e cycles des autres écoles

L’Estri offre :

  • une licence LEA Lettres étrangère appliquée pour devenir en trois ans assistant de communication et traduction
  • une formation en 5 ans intitulée Chargé de traduction spécialisée et d’interprétation de liaison. Le coût annuel de la formation est de 5 100 € à 6 900 €.

 

L’Itiri propose plusieurs Masters,  dont la première année est consacrée à l’étude de la traduction générale et la seconde à la spécialisation avec au choix :

  • traduction professionnelle
  • traduction audiovisuelle
  • traduction littéraire

En plus des droits universitaires s’ajoutent les frais de scolarité de 3900 à 4500 € par an.

 

Le Master Traduction de l’Iplv offre de nombreuses interventions de professionnelles du secteur, un stage professionnel plutôt long qui dure de 5 à 6 mois, et la possibilité de valider parallèlement au Master un diplôme universitaire en interprétation sur 2 ans orienté vers l’interprétation de liaison, consécutive et sociale avec initiation à l’interprétation de conférence. Les frais de scolarité s’élèvent de 3 370 € à 6 100 € en fonction des revenus du foyer.

 

L’Inalco propose un Master Science du langage avec la spécialité Traduction, rédaction et médiation multilingue. Ce cursus est accessible aux titulaires d’une licence admis à l’examen d’entrée et coûte environ 600 € par an incluant l’inscription à la Sécurité Sociale.

Les autres Masters professionnels dispensés en universités

De nombreux Masters en rapport avec la traduction sont accessibles aux titulaires d’une licence ou équivalent par exemple :

  • traduction littéraire et édition critique à Lyon 2
  • traducteur commercial et juridique à Lyon 3
  • traduction littéraire à Paris 7
  • traduction à Paris 8
  • traduction anglaise spécialisée à Paris Ouest
  • traduction scientifique et technique à Mulhouse
  • traduction culturelle à Aix-Marseille

Il existe plusieurs voies pour devenir traducteur, que l’on s’oriente vers la traduction littéraire ou technique. Un débouché intéressant et qui a de l’avenir étant donné que du fait de la mondialisation, les besoins en matière de traduction sont une constante augmentation.