Expérience de service de traduction en tout genre

  • Traductions d’ingénierie pétrolière
  • Traductions d’ingénierie environnementale
  • Traductions d’ingénierie chimique
  • Traductions de rapports de tests (laboratoire)
  • Traductions de normes techniques internationales
  • Traductions d’ingénierie informatique
  • etc.

> En savoir plus…

  • Traduction de bilans financiers
  • Traduction de relevés de compte
  • Traduction de rapports d’audit
  • Traduction de déclaration d’impôts et avis d’imposition
  • Traduction de documents pour assurances
  • Traduction de fusion et achats d’entreprises
  • Traduction de registres de comptabilité
  • Traduction d’études de faisabilité
  • etc.
  • Traduction de brochures touristiques
  • Traduction de présentation de voyages
  • Traduction de pages web d’agences de voyages
  • Traduction de menus de restaurants
  • Traduction de recettes
  • Traductions gastronomiques
  • Traduction de parcours touristiques
  • Traductions pour musées
  • Traduction de guides touristiques
  • etc.
  • Traduction d’actes de naissance
  • Traduction d’actes de mariage
  • Traduction d’actes de décès
  • Traductions de casier judiciaire
  • Traduction de certificats bancaires
  • Traduction de certificats de propriété (immobilier, véhicules…)
  • etc.
  • Traduction publicitaire
  • Traduction marketing
  • Traduction de slogans
  • Traduction informative
  • Traduction pour importations
  • Traduction pour exportations
  • Traduction de reçus de cargo
  • Traductions douanières
  • etc.
  • Traduction d’ordonnances médicales
  • Traductions de dossiers médicaux
  • Traduction de rapports de tests pharmaceutiques
  • Traduction de notices de médicaments
  • Traduction de posologie
  • Traduction de logiciels médicaux
  • Traduction d’autorisations de mise sur le marché et importation de médicaments
  • Traductions d’attestations d’inspection
  • Traduction d’études cliniques
  • etc.
  • Traduction de lois
  • Traduction de règlements
  • Traduction de statuts
  • Traduction de registres du commerce
  • Traduction de registres officiaux
  • Traduction de contrats, accords et conventions
  • Traduction de constitution de sociétés
  • Traduction de certificats d’existence légale
  • Traduction de procédures judiciaires
  • Traduction de procès civils et pénaux
  • Traduction de droit
  • etc.

> En savoir plus…

  • Traduction de relevés de notes
  • Traduction de résumé de thèse
  • Traduction de diplômes
  • Traduction de certificats de fin d’études
  • Traduction de lettres d’admission universitaire
  • Traduction de programmes d’études
  • Traduction de bourses d’études
  • Traduction d’homologation de cours et de matières
  • Traduction de résumé d’études
  • etc.
  • Traduction de pages web
  • Localisation de contenus sur le web
  • Globalisatio de contenus sur le web
  • Traduction de documents sur internet
  • Traductions pour réseaux sociaux
  • Traductions pour blogs
  • Traductions pour journaux en ligne
  • Traductions pour pages de buzz
  • etc.

LES PROPORTIONS D’USAGE DE NOS LANGUES

  • Français
  • Espagnol
  • Anglais
  • Portugais
  • Allemand
  • Arabe
  • Russe
  • Chinois

Expériences de projets de traduction (traduction anglais technique)

Projet de traduction d’un livre de musée anthropologique (Université Pontificale Catholique d’Équateur, traduction anglais technique coordonnée par Renee K.)

Ce projet m’a tenu particulièrement à coeur car il avait à voir avec mon domaine de connaissance et de spécialisatiom, l’anthropologie.

Malgré ma spécialisation en anthropologie, de nombreux termes, très spécifiques, m’ont obligé à faire beaucoup de recherches. Mais grâce aux ressources en ligne, y compris aux recherches bilingues préalables disponibles sur l’archéologie équatorienne, et grâce aux contacts que je conserve de mes collègues de la fac d’anthropologie, j’ai eu suffisamment de ressources pour déchiffrer les différences (autant visuelles que linguistiques) entre une marmite, un pot, une terrine et une cruche, sans oublier les carafes.

Ce processus m’a aidé à réaffirmer à quel points les mots sont anclés dans la réalité. On peut donner pour exemple le processus d’apprentissage de différenciation des différentes céramiques (ce qui m’a fait me souvenir des visites au musée quand j’étais jeune).

Ce sur quoi je peux me plaindre est le même refrain depuis toujours : la longueur des phrases en espagnol. Il est commun qu’une phrase espagnole puisse être séparée en deux ou trois en anglais. Hormis cela, la recherche de terminologie spécifique est ce qui me prend le plus de temps pour une traduction, et ce document n’a en rien dérogé à la règle.

Renee K.

ALEYDA QUEVEDO ROJAS SUR LA TRADUCTION DE SON LIVRES DE POÈMEES JE SUIS MON CORPS EN FRANÇAIS

Je considère que la traduction de la poésie est un art très complet et très complexe. Il n’exige pas seulement un exercice précis de déchiffrement du langage explicite et caché, mais il requiert également une compréhension de la musicalité et du rythme posé par le poète dans chaque vers.

En tant que poète, ma première expérience de traduction complète d’un de mes livres en français, la langue de Baudelaire, Louise Labé, Cendras, Bonnefoy, Anne Carson ou Marguerite Duras fut avec le livre « Je suis mon corps ».

Auparavant, seuls quelques groupes de poèmes avaient été traduits, entre 5 et 10, en anglais, en italien, en portugais et en hébreu. Mais c’est avec « Je suis mon corps » que j’ai pu vivre ce qu’impliquait le travail du traducteur et celui du poète.

Le questionnement du traducteur, sur tel ou tel vers, sur le sens que je donnais à telle ou telle image, étaient suivies de différentes interrogations et nouvelles lectures des vers que j’ai créés, mais que, éclairées par les questions du traducteur, je relisais et même réécrivais à travers les yeux du traducteur, Benjamin Laguierce.

La traduction complète de « Je suis mon corps » m’a amenée à participer à plus de 40 lectures et récitals de poésie à Québec, Trois-Rivières et Montréal à l’automne 2015.

Il est vrai que l’art de la traduction est l’art de la version d’un poème, c’est-à-dire qu’il existe de nombreuses versions d’un poème traduit vers une certaine langue.

Il est tout aussi vrai que la traduction de la poésie est bien plus complète et bien plus intéressante si le traducteur est, en plus, poète. Mais dans ce cas, plus important encore est le fait que les traductions de Benjamin de mon livre m’ont permis de toucher l’âme et l’esprit de centaines de lecteurs au Canada qui, plus de 10 jours durant, ont assisté au programme intense d’activités du Festival.

 

Aleyda Quevedo Rojas

Traduction anglais technique