De nos jours, la mobilité internationale et l’expérience acquise à l’étranger est souvent synonyme de plus sur un CV. Alors, voyager n’est plus seulement l’occasion de faire du tourisme, mais également d’acquérir de nouvelles compétences, notamment à travers la découverte, puis l’assimilation d’une nouvelle culture, et, parfois, d’une nouvelle langue.

Nous nous centrerons aujourd’hui sur un petit pays d’Amérique latine, relativement peu connu, mais en pleine expansion, que ce soit sur le plan touristique, culturel ou même économique : l’Équateur.

VISAS POUR L’ÉQUATEUR

Vous voulez savoir si vous avez besoin d’un visa pour l’Équateur ? Tout dépend de ce que vous voulez y faire.

  • Tourisme: pas besoin de visa, à moins que vous ne soyez ressortissant d’un des rares pays aux citoyens desquels est demandé un visa (Afghanistan, Bangladesh, Cuba, Érythrée, Éthiopie, Kenya, Népal, Nigéria, Pakistan et Somalie). En présentant votre passeport à votre arrivée à l’aéroport ou aux frontières, vous obtiendrez 90 jours d’autorisation de territoire.
  • Travail: visa obligatoire. Les visas de travail sont en général délivrés pour une période d’1 an (sauf les visas de commerce de moyenne durée, de 6 mois).
  • Tourisme longue durée (plus de 90 jours): visa obligatoire. Si vous souhaitez rester plus de 90 jours pour visiter l’Équateur, il vous faudra demander un visa de tourisme de longue durée (allant jusqu’à 6 mois).
  • Résidence en Équateur: visa d’immigré. Vous pouvez, outre les types de visa précédents, demander un visa d’immigré, c’est-à-dire un visa vous octroyant la qualité de résident en Équateur. Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous:
    • Visa professionnel : Si vous êtes titulaire d’un diplôme universitaire de second ou troisième cycle dans une université reconnue par l’organisme équatorien d’homologation d’études (Senescyt), vous pouvez faire la demande de visa professionnel, qui vous sera délivré pour une période indéterminée (à condition de ne pas quitter le pays plus de 3 mois par an pendant les trois premières années, puis plus de 18 mois de suite à m’importe quel moment).
    • Visa de regroupement familial : Si votre épouse, vos parents ou vos enfants sont Équatoriens (de naissance ou naturalisés) ou que vous avez un enfant né sur le sol équatorien, vous pouvez faire la demande de visa de regroupement familial (Visa de amparo).
    • Visa d’investisseur : moyennant un investissement minimum (entre 25 000 et 30 000 dollars américains) dans le secteur immobilier ou au capital d’une entreprise basée en Équateur, vous pouvez accéder au statut d’immigré investisseur.

CONSEILS

Si vous venez pour faire du tourisme, attendez-vous à un climat changeant (à Quito, les quatre saisons de l’année peuvent vous tomber dessus en un seul jour, alors préparez des vêtements interchangeables et par couches) et très varié (chaud et humide en Amazonie et sur la côte pacifique, chaud, frais voire froid ou même très froid dans la cordillère des Andes).

Prévoyez en outre protection solaire (lunettes de soleil, chapeau et crème solaire), moyens de paiement (les cartes bancaires sont généralement acceptées, mais prévoyez un peu de liquide en dollars américains pour les petits commerces), vêtements variés et résistants (notamment de bonnes chaussures, pour la marche dans les sentiers andins) et de quoi ramener des souvenirs chez vous (appareil photo, caméra, etc.).

Si vous venez vous installer en Équateur pour quelque temps ou pour toujours, pensez à prendre avec vous ces documents, que nous pouvons traduire pour vous:

  • Curriculum vitae,
  • Attestations de travail,
  • Casier judiciaire,
  • Actes de naissance, mariage ou décès,
  • Attestations bancaires,
  • Polices d’assurance,
  • Attestation de permis de conduire,
  • Certificats médicaux,
  • etc.

Si vous voulez en savoir plus sur les endroits à visiter en Équateur, vous pouvez consulter ce post de notre blog.

Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur les services de traduction offerts par 9h05 Agence de traduction, vous pouvez nous contacter ici ou par téléphone au 09 72 40 6009 ou au 09 72 48 3666.

Share on…