Baldomero, 42 ans, est un ancien boxeur, une ancienne idole de la boxe équatorienne. Il sort de prison après douze ans derrière les barreaux. La prison est située dans le centre historique de Quito. Cette zone urbaine est le premier paysage qui s’offre à ses yeux à sa sortie. Émerveillé, il décide d’y rester pour vivre sa liberté retrouvée. En sortant, tout est nouveau, un monde de sensations s’ouvre à

I À peine eut-elle ouvert les yeux que les ombres du jour se brisant s’affaissaient sur elle. C’étaient de volumineuses taches — « l’opacité est l’esprit des objets » disait son psychanalyste — qui lui permettaient de deviner quelques meubles mal en point et, plus loin, un corps fantasmagorique récurant le sol avec une serpillière pour hobbits. « Merde », cracha-t-elle contre le bois sur lequel s’écrasait le côté le plus laid de son